Powerfest : top départ ce dimanche sur PMU, partypoker et bwin

Des festivals de tournois dans tous les sens : c’est ce qui vous attend lors des deux prochaines semaines. Alors que les Carnaval Series battent leur plein sur PokerStars et que les e-edition-winamax-28-fevrier-8-mars/n-16228″ target=”_blank”>KO Battles s’apprêtent à débouler sur Winamax, les rooms du réseau partygaming dégainent aussi leur série la plus populaire : Powerfest et sa dotation garantie de 2,5 millions de dollars.

On vous avait déjà touché un mot de la trilogie de Main Events du festival. Sa programmation s’est depuis dévoilée plus en détails. Parmi les grands rendez-vous à cocher dans votre agenda, prenez notamment bonne note des suivants :

  • The Big 10 à 10 € de buy-in et 25 000 € de dotation garantie ce dimanche ;
  • The Weekender du 6 au 8 mars, avec trois niveaux de buy-in (5 €, 50 € et 250 €) et de prize pool (7 500 €, 30 000 € et 75 000 €) ;
  • le Main Event PLO à 100 € pour 10 000 € garantis le 14 mars ;
  • et bien sûr les trois SHR PKO Championships : à 500 € le 28 février, à 1 000 € le 7 mars et enfin à 2 000 € le 14 mars.

Comme le veut l’usage, les rooms du réseau proposent à cette occasion un certain nombre de promotions communes. On pense en particulier à la Daily Card Powerfest quotidienne ou aux deux classements Challenger (buy-ins jusqu’à 10 €) et Elite (buy-ins supérieurs) qui mettront en jeu des prix allant jusqu’à 125 € d’une part, 250 € d’autre part. Le bonus de dépôt, lui, se présentera sous un jour très légèrement différent d’une room à l’autre :

  • sur partypoker, il faudra utiliser le code PF2021 pour recevoir un bonus de 100 % jusqu’à 100 € ainsi qu’un ticket Spins à 1 € ;
  • et sur PMU Poker, il ne faudra pas saisir de code mais alimenter votre compte joueur avant de réaliser un transfert vers le portefeuille poker. Là encore le bonus sera de 100 % du dépôt dans la limite de 100 €, avec en guise de cerise sur le gâteau deux tickets Spins à 0,50 €.

Chaque room organisera par ailleurs des opérations spécifiques. Sur partypoker, trois types de performance seront par exemple synonymes d’un magot supplémentaire de 2 500 T€ : la victoire du Main Event Mini, une des deux premières places sur le Main Event Medium ou encore un top 3 sur le Main Event. Si d’aventure chacun de ces résultats est signé par un joueur de partypoker, c’est donc un butin additionnel de 15 000 T€ que distribuera la room.

Sur PMU Poker, c’est le retour de la promo Super Crown qui fera le bonheur du vainqueur du plus grand nombre de tournois Powerfest. Ce petit veinard décrochera en effet un package d’une valeur de 12 000 € à destination de Las Vegas. Attention toutefois : pour être éligibles, vos victoires devront être obtenues sans deal et sur des tournois ayant réuni au moins 100 joueurs.

Enfin, dans un autre registre, PMU remboursera le buy-in de chacun de ses joueurs qui échouera à la bulle d’un tournoi Powerfest. Cette opération Lucky Loser s’appliquera automatiquement dans un délai de 72h après l’épilogue du tournoi en question. Et les events les plus onéreux seront bien entendu concernés, au premier rang desquels le SHR PKO Championship à 2 000 €.

Latest posts